Révélations...

L’attaque de la glande pinéale – Mise à jour…

16/06/2022

La silice de prêle, antidote de l’aluminium cérébral et de l’Alzheimer

Source :

Le livre de Virginie Belle « Quand l’aluminium nous empoisonne» qui fait le point sur la dangerosité de l’aluminium, a eu pour mérite de faire réagir les autorités sanitaires lesquelles ont commandé des études, mais les rapports furent timides tout comme pour les métaux lourds, les laitages, le cholestérol etc.
L’aluminium est surtout un neurotoxique. Il se substitue au fer, au cuivre et au zinc empêchant les enzymes de fonctionner et perturbant les réactions chimiques. Il est à l’origine de 3 syndromes principaux reconnus :
  • La maladie d’Alzheimer.
  • L’ostéoporose.
  • La fibromyalgie.
Le problème est qu’il est difficile d’échapper à l’aluminium, qui se trouve un peu partout :
  • Dans les ustensiles de cuisine.
  • Au robinet pour éclaircir l’eau de certaines villes.
  • Dans de nombreux aliments comme agent de texture et comme colorant : gâteaux, fromages, matières grasses tartinables, certains vins et boissons et jusque dans le lait en poudre des nourrissons, additifs alimentaires tels que E173, 520, 521, 523, 541, 554, 555, 556, 559 et E55.
  • Dans des médicaments : pansements gastriques, épaississants, médicaments antireflux, etc.
  • Dans les vaccins comme adjuvant dans plus de la moitié d’entre eux.

Des actions peu connues du silicium

  • Il diminue l’absorption intestinale de l’aluminium.
  • Il augmente son excrétion rénale et donc son élimination.
  • Il extrait des protéines TAU des plaques beta amyloïdes du cerveau, qui peuvent alors refonctionner (travaux de Fasman).
  • Il protège le cerveau : Edith Carlisle a démontré que l’administration d’aluminium provoque la maladie d’Alzheimer uniquement chez les sujets âgés ayant perdu leur silicium.
  • Il protège formellement les os, les articulations, le système artériel et de tout l’appareil cardiovasculaire.

Engrais chimiques et Alzheimer

Le nombre de malades d’Alzheimer augmente de façon vertigineuse, surtout dans les pays développés. De 300.000 en 1994 en France, on en compte environ un million aujourd’hui. Et curieusement, de plus en plus de jeunes sont maintenant touchés. Or, selon les données officielles, l’aluminium aurait un rapport direct avec l’Alzheimer mais aussi avec l’ostéoporose et la fibromyalgie. Ma question : la présence d’aluminium dans le cerveau est-elle la cause ou la conséquence de l’Alzheimer ? La médecine a opté pour la cause, mais moi je suis resté dubitatif pour une simple raison, la génération de mes parents a mangé toute sa vie dans de l’aluminium (cocottes minute, etc.), j’ai mangé quotidiennement durant des années en pensionnat puis à l’armée, du cuisiné dans de l’aluminium, et rien ne s’est passé. Alors ?
Puis un jour, un éclairage m’est parvenu d’études convergentes sur le métabolisme de l’aluminium. L’on savait déjà qu’il se substitue au fer, au cuivre et au zinc empêchant les enzymes de fonctionner et perturbant les réactions chimiques. Mais deux découvertes s’y sont ajoutées :
  • L’aluminium a la propriété de passer facilement la barrière encéphalique et de s’accumuler dans le cerveau.
  • La silice présentant une attirance électrique avec l’aluminium, a la propriété de le piéger où qu’il se trouve et de le conduire vers les voies rénales.
Je me suis alors dit que logiquement, ceux qui n’éliminent pas l’aluminium sont ceux qui sont les plus carencés en silice. Or sachez que la silice ne peut être absorbée dans le sol par les radicelles des plantes qu’avec l’assistance de milliards de micro-organismes qui pré digèrent le minéral en un miellat bio disponible. Et que se passe t-il lorsque cette micro population est exterminée par les engrais chimiques Voilà pourquoi par exemple les blés qui faisaient 1,50 m de haut dans ma jeunesse ont été raccourcis à 50 cm pour pouvoir tenir debout. Et nous qui sommes au bout de la chaîne, nous sommes pareillement carencés….. sauf…. si l’on mange bio…

Alors, en préventif, rechargez-vous en silice, et en curatif, essayez de vous rappeler de ce que vous venez de lire.

Compensations en silice

Le corps a besoin de 5 à 6mg de silicium par jour pour fonctionner correctement. Si l’alimentation ne les apporte pas, ce qui est maintenant souvent le cas, le corps les puise dans les organes les plus riches, l’aorte, la peau, les tendons et articulations, le cerveau et les reins qui du coup se dégradent progressivement.
La prêle est la plante la plus riche en silicium. Mais pour être efficace, sa silice doit être extraite avec des règles rigoureuses de pression à froid, afin de ne pas contenir certains antioxydants et HE toxiques comme le quercétol ; elle ne doit pas être mélangée à d’autres plantes sauf rares exceptions et elle ne doit surtout pas être mélangée à d’autres formes de silicium comme silicates ou sels de silicium. Dans ces conditions, LA SILICE DE PRELE est probablement la meilleure source de silicium assimilable qui existe au long cours.
11/09/2021 – 08:00 → 31Mo
Source :

Dietrich Klinghardt


(né le 14 Octobre 1950) est un médecin diplômé allemand et inventeur de procédés pseudo-médicaux qui sont axés, entre autres choses, sur la kinésiologie.

Il est le fondateur de la Klinghardt Academy (États-Unis), de l’American Academy of Neural Therapy, directeur médical de l’Institute of Neurobiology et clinicien principal au Sophia Health Institute, situé à Woodinville, Washington. Il est également fondateur et président de l’Institut de neurobiologie en Allemagne et en Suisse. La Klinghardt Academy (USA) dispense des enseignements au monde anglophone sur les interventions biologiques et les techniques d’évaluation des tests de réponse autonome.

Au début de sa carrière, il s’est intéressé aux séquelles de la toxicité chronique (en particulier le plomb, le mercure, les polluants environnementaux et les champs électromagnétiques) au cours de la maladie.

Tout en travaillant en Inde, il a rencontré les concepts orientaux de l’étiologie des maladies et les a mélangés avec sa formation occidentale. Cela a jeté les bases de son système à 5 niveaux de médecine intégrative. Aux États-Unis, il a passé trois ans en tant qu’urgentiste à temps plein avant de devenir directeur médical du Santa Fe Pain Center.

De plus en plus conscient des limites de la médecine conventionnelle face aux maladies chroniques, il s’est formé à l’hypnothérapie ericksonienne et a commencé à inclure des approches psychothérapeutiques et de conseil axées sur le corps dans son travail, ainsi que la thérapie neurale, les techniques d’injection de mésothérapie et la psychoneurobiologie appliquée.

Le Dr Klinghardt a contribué de manière significative à la compréhension de la toxicité des métaux et de son lien avec les infections chroniques, la maladie et la douleur. Il a joué un rôle déterminant dans l’avancement de divers domaines de la médecine biologique – gestion non invasive de la douleur, techniques d’injection pour la douleur et le dysfonctionnement orthopédique, médecine anti-âge, toxicologie, pédiatrie (troubles neuro-développementaux), psychologie énergétique, dentisterie biologique et autres.

Il a également développé Autonomic Response Testing, un système de diagnostic complet qui a aidé de nombreux praticiens à devenir des médecins holistiques accomplis.

Il a fondé Sophia Health Institute en 2012 et s’implique activement dans la prise en charge des patients de sa clinique.
05/12/2019

Le pouvoir sur l’humanité à travers la glande pinéale

Source :

« Rudolf Steiner avait prévu qu’à la fin du XXème siècle et début du XXIème, il y aurait un mouvement conduit par les grosses entreprises, pour emporter l’âme des gens et les détacher du monde spirituel. Or dans ce but, il faut détruire la glande pinéale de chacun de nous.

Nous avons découvert que la glande pinéale est la partie la plus sensible de notre système nerveux central. Elle est extrêmement sensible à quatre choses – l’aluminium, le fluor, le glyphosate et le WIFI – et nous sommes le seul pays à avoir imposé ces quatre choses durant les 60 dernières années. Aussi, ce que j’ai analysé, c’est que les gens ont la glande pinéale sévèrement calcifiée. Par ailleurs, j’ai montré que celle-ci est le récepteur des champs d’énergies élevés qu’elle traduit en pensées, et en contrôles de nos systèmes immunitaires et endocriniens, etc.

Il est étonnant que l’industrie des Télécom ait sélectionné parmi l’énorme gamme de fréquences, les plus destructives pour nous et notre glande pinéale. Ils n’auraient pas pu faire de meilleur choix que ces 2.4 gigahertz (fréquence de l’eau, alors que nous en contenons 70% dans notre corps !). Quand on y réfléchit, on en vient à la conclusion qu’il y a un groupe de scientifiques destructeurs intelligents qui ont conçu ce protocole pour introduire du fluor dans l’eau potable, déposer de l’aluminium nanométrique dans l’air, ajouter du glyphosate dans la nourriture, et faire pétiller tout cela avec les fréquences adéquates.

Ces éléments se combinent dans le sang et les intestins, pour former six composés chimiques différents. Et le point d’arrivée de ces composés est la glande pinéale. C’est publié, je n’invente rien. Or, ce dont ces composés ont besoin pour entrer dans le cerveau, c’est d’ouvrir la barrière hémato-encéphalique. Mais cette ouverture s’applique à toutes les toxines. J’ai mis vingt ans à comprendre la terrible tempête qui est créée à notre encontre.

Enfin que dire de la 5G qui arrive ? C’est dynamiter la planète entière. Le constat alarmant de milliers d’oiseaux littéralement foudroyés en plein vol, laisse envisager pour nous tous un terrible danger omniprésent et invisible pour notre santé et aussi notre vie.»

La glande pinéale est le centre de la conscience psychique dans l’esprit humain. Elle est de la taille d’un pois et se situe dans une grotte située derrière la glande pituitaire. Elle doit son nom à sa forme de cône de pin (“pinea” en latin). Ayant toujours été considérée comme une antenne spirituelle, elle est souvent surnommée « troisième œil ». C’est en fait une petite poche se trouvant au centre géométrique du cerveau, et remplie d’un liquide contenant des petits cristaux piézo-luminescents. Mais pour beaucoup de personnes, la glande pinéale est devenue fortement entartrée. Tant et si bien qu’elle apparaît comme un morceau de calcium lors des IRM. Les cristaux ne peuvent ainsi plus exercer leur travail correctement.

Cette calcification peut entraîner progressivement :
  • la dépression,
  • l’anxiété,
  • la boulimie/anorexie,
  • la stérilité,
  • l’insomnie,
  • la baisse immunitaire,
  • la baisse des facultés spirituelles,
  • la schizophrénie et autres formes de maladies mentales.
La calcification de la pinéale perturbe aussi la sécrétion de la mélatonine, hormone qui, comme on le sait, facilite le sommeil et qui est normalement secrétée en l’absence de lumière. Cette hormone – dénommée aussi hormone du sommeil – est surtout connue comme étant l’hormone majeure de régulation des rythmes chronobiologiques, mais elle supervise également l’ensemble des sécrétions hormonales qui gèrent en particulier la sexualité et la spiritualité. A noter que ces deux fonctions – disons « magiques » – font appel à la même énergie qui part du coccyx, mais qui ne peuvent pas être utilisées simultanément.

Il apparaît que la calcification de la glande pinéale soit causée principalement par le fluorure qui circule dans notre sang. Le fluorure vient des dentifrices (au fluor), de l’eau du robinet et de l’eau en bouteille, et aussi des médicaments psychotropes comme le prozac aussi nommé « Fluoxétine » et qui contient 30% de fluorure !

Historique

Depuis l’entre deux guerres, la recherche a mis en évidence que l’ingestion régulière de quantités infinitésimales de fluor réduit la capacité des gens à résister à la domination en empoisonnant et en intoxiquant lentement une certaine partie du cerveau. « Les gens deviennent soumis à la volonté de ceux qui désirent les gouverner. » (Une lobotomie légère et pratique).

La première fois que de l’eau potable a été fluorée, c’était dans les camps de concentration de l’Allemagne nazie. Du fluorure de sodium était ajouté à l’eau afin de rendre les humains stériles et forcer les prisonniers des camps de concentration à demeurer dociles. (Source : The Crime and Punishment of I.G. Farben – Le crime et la sentence de I.G. Farben de Joseph Borkin).

L’eau n’a jamais été fluorée pour améliorer la santé dentaire des enfants. La fluoration de l’eau a toujours eu comme but véritable de contrôler et dominer les populations plus facilement, et de leur faire accepter la perte des libertés individuelles. E.H. BRONNER – Ingénieur chimiste – Los Angeles – a déclaré : “La fluoration de l’eau peut être un suicide national lent ou une liquidation nationale rapide. C’est de la folie criminelle. Une trahison !”

Selon les chimistes, les mélanges d’eau et de fluorure de sodium sont les plus efficaces et les moins coûteux pour tuer les rats : sans couleur, sans odeur, sans goût ; pas d’antidote, pas de remède, pas d’espoir : une extermination complète et instantanée des rats.

Les principaux vecteurs de calcification de la pinéale

  • Le fluorure de calcium (magnétiquement attiré par la glande pinéale où il forme des cristaux de phosphate de calcium).
  • La supplémentation classique de calcium sous forme de chlorure et le bromure (cause importante de calcification).
  • Le calcium dans l’alimentation (presque tous les aliments transformés contiennent certains composés calciques.
  • L’eau du robinet (quand elle est très chargée en calcaire).
  • Les eaux de source très calcaires à long terme.

Pour éliminer les fluorures et nettoyer la pinéale

La Zéolithe C Surfine est un minéral présent dans les anciens fonds marins et de roches volcaniques. Les molécules en forme de nid d’abeilles ont la capacité de capturer de grandes quantités de toxines de tous types en toute sécurité et les expulser par les voies urinaires. On peut la considérer comme une argile +++. Elle est livrée en poudre très fine obtenue par un procédé spécial de micronisation nommé tribomécanique.

Posologie :
  • 2 cuillères à café (non métallique) dans de l’eau une fois par jour, avec au minimum 6 heures d’écart par rapport aux médicaments et compléments alimentaires. Le plus pratique étant le soir au coucher.
  • La cure standard est de 3 mois au minimum.

Mesures pour réduire l’exposition au fluor

  • Ne prenez surtout pas de suppléments de fluor.
  • Lisez les étiquettes sur les boissons en bouteille.
  • Utilisez un dentifrice non fluoré.
  • Évitez de boire du thé rouge ou noir.
  • Il ya de nombreux bienfaits associés à des composés chimiques présents dans les thés, mais cela peut être une boisson à éviter si vous avez besoin de réduire votre consommation de fluor. Le thé noir et le thé rouge proviennent de deux types différents de plantes, mais les deux feuilles contiennent naturellement des quantités élevées de fluor.
  • Méfiez-vous des conserves de poisson et de produits alimentaires. Le fluorure peut être utilisé comme conservateur.
  • Éviter les articles contenant de sel gemme rouge ou noir.
  • Éviter l’utilisation à long terme de médicaments qui contiennent du fluor.
Ce qui n’enlève pas le fluor :
  • Brita, Pur, et la plupart des autres filtres.
  • L’ébullition de l’eau
  • La congélation de l’eau

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page