Martine Wonner – Un femme d’exception

Source :

Informations relative à la crise sanitaire


Depuis le début de la crise COVID 19, la démocratie est bafouée. L’exécutif déplace une crise sanitaire, en crise sécuritaire. Ils n’ont qu’une ligne directrice, RESTREINDRE alors que notre priorité devrait être de SOIGNER.

En tant qu’élue à l’Assemblée nationale, je ne peux que constater l’inexistence de débat dans l’hémicycle sur la gestion de la crise. Depuis une année, les décisions prises dans un conseil de défense sans légitimités démocratiques par l’exécutif sont liberticides. Ils nous confinent, ferment nos commerces, nos loisirs, souvent en nous incriminant, en nous culpabilisant.

Les conséquences de ce choix sécuritaire sont catastrophiques pour le pays : une absence de traitement conduisant à une surmortalité, une hausse de la précarité (en particulier chez les jeunes), un déficit général du pays s’accumulant.

Je rencontre régulièrement des citoyens n’ayant plus confiance dans la stratégie du gouvernement. Sachez que d’autres voies sont possibles. Des mobilisations auxquelles je prends régulièrement part sont organisées partout en France.

• Concernant l’absence de traitement, je vous invite à regarder le manifeste du collectif Coordination Santé Libre →

• Voir ici une présentation du collectif :

Pour garder le contact avec elle :





Retrouvez l’ensemble de ses travaux sur la page de l’Assemblée nationale :

Toutes ses vidéos sur :

Présentation

Etre députée, c’est exercer un mandat confié par le peuple français au service de l’intérêt général. A ce titre, elle est en contact permanent avec ses concitoyens et elle rencontre régulièrement en circonscription les responsables d’associations, les élus et les représentants de l’État.
Au Palais-Bourbon, elle exerce sa mission de législation et de contrôle dans l’hémicycle et dans de nombreuses réunions d’instances auxquelles elle est tenue de participer (commissions, groupes de travail, groupes d’amitié…). Pour en savoir plus sur sa mission de députée, je vous invite à vous rendre sur le site de l’Assemblée nationale.

Issue de la société civile, mère de 3 enfants et médecin psychiatre, elle a l’honneur d’être la députée de la 4ème circonscription du Bas-Rhin depuis les dernières élections législatives des 11 et 18 juin 2017.
Sa carrière a débuté à l’hôpital public, où elle a exercé en tant qu’interne en psychiatrie puis médecin-conseil chargé de mission auprès des Agences Régionales d’Hospitalisation (ARH) de Lorraine et d’Alsace, devenues Agences Régionales de Santé (ARS) en 2005.
En 2005, elle a rejoint un grand groupe de cliniques privées en tant que “Directeur de Développement France” de deux filiales (santé mentale et soins de suite & réadaptation).
Après ces deux expériences enrichissantes, l’appel d’une médecine sociale, voire humanitaire auprès des plus grands précaires l’a attiré. Elle a donc, à la demande de Xavier Emmanuelli, pris la direction médicale du SAMU social de Paris pendant trois ans. Ces trois années, complétées par la coordination d’une maison d’accueil spécialisée pour personnes polyhandicapées, l’ont profondément marquée et lui ont fait prendre conscience qu’au-delà de la médecine clinique et de ses fonctions managériales, elle souhaitait s’engager pleinement au bénéfice de ses concitoyens de manière encore plus complète et aboutie.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page