Révélations...

Le kefir

Qu’est-ce que le kéfir

Le kéfir est une boisson fermentée probiotique, riche en micro-organismes, composée de levures et de bactéries formant des grains translucides.
Cette boisson ancestrale possède de nombreuses vertus sur la santé, elle permet d’équilibrer le système digestif ayant un effet fortifiant sur l’organisme, régénère la flore intestinale et améliore son transit, contribue au système immunitaire dans son ensemble. L’efficacité de l’action du kefir est amplifiée en le consommant assez rapidement. On recommande de le boire tout au long de la journée en commençant par un grand verre à jeun le matin. Il est aussi possible de faire des cures de kéfir en fonction des besoins et des envies.


Origine du Kéfir

L’origine exacte du kéfir n’est pas vraiment connue. Dans des temps reculés, le kéfir était produit par les tribus nomades de la région du Caucase afin de pouvoir conserver le lait issu des vaches, brebis et chèvres qu’ils élevaient. On parle aussi de grains de kéfir retrouvés dans l’eau saturée de sucre de cactus mexicain (figuier de Barbarie). L’origine pourrait aussi être la Perse, ou bien encore le Japon… Nous ne nous étendrons pas sur ce sujet car l’histoire nous échappe sur certains points, mais La tradition veut que les grains de Kéfir se transmettent de mains en mains et que la recette se diffuse du bouche à oreilles.
On peut aussi se le procurer dans certains magasins mais il n’est pas renouvelable indéfiniment, l’appellation « kéfir » est donc largement discutable. La meilleure solution consiste à le trouver par l’intermédiaire de notre entourage qui possède ces grains depuis longtemps.


Procédé de fabrication (simple)



Conservation des grains de kéfir

La méthode la plus simple consiste à conserver les grains de kéfir au réfrigérateur. On les place dans un bocal hermétique, on les recouvre d’eau (sucrée si on souhaite les voir se multiplier, non sucrée si on veut simplement les conserver) et on les place au frais. Pensez à changer l’eau toutes les une ou deux semaines pour une conservation optimale. Dans une eau sucrée non changée, les grains de kéfir se conservent 2 à 3 mois maximum (3 mois si l’eau a été changée au moins une fois).
Il est aussi est possible de les congeler en les sucrant fortement mais n’ayant pas une expérience personnelle dans ce domaine, je vous conseille de vous renseigner sur la meilleure méthode de conservation à long terme.


Pourquoi le lait de vache n’est-il pas proposé ici ?

Le lait de vache de part sa composition est totalement inadapté à l’homme, sa richesse en protéines oblige le corps à mobiliser son calcium pour son élimination et cela est une des origines de l’ostéoporose chez les personnes âgées, il contribue au cholestérol et on imagine difficilement la quantité de graisse que le corps doit stocker car on l’empêche carrément de s’en débarrasser. La pasteurisation et l’upérisation en font un produit dénaturé et biocidique, cela abaisse notre taux vibratoire et nous rend malade par son manque de vitalité. La contenance en caséine est des centaines de fois plus élevé que le lait maternel et c’est de plus, une colle puissante qui encrasse l’organisme de façon inquiétante car cela engendre une intense production de mucus, voire de pus. Le stress de ces animaux desquels nous retirons toute liberté est aussi un facteur de toxines naturelles produites lors des agressions qu’ils subissent, la question étique s’impose d’elle même ! Ce ne sont ici que quelques observations sur la toxicité du lait de vache pour l’humain, mais dans l’histoire, les vaches à lait c’est bien nous… 🐮

Bouton retour en haut de la page