Le jour se lève !

Nouvelle-Calédonie : Urgent, un message d’Appel à l’aide…

25/09/2021 – Message de Nouvelle-Calédonie

Source : qactus.fr

Urgent, un message d’Appel à l’aide…


Merci à KaoKo… pour nous avoir expliqué la situation en Nouvelle-Calédonie et que nous vous relayons comme reçus.

Nous nous devons de faire connaître la vérité et ce qu’il se passe là-bas loin de la France ou ce Gouvernement teste et met en place leur système loin de tout regard en catimini pour mieux ensuite le mettre en place sur les autres territoires ou département de métropole.


Je viens vers vous, pour tenter de faire savoir à l’extérieur de la Nouvelle-Calédonie d’où je vous écris, ce que nous vivons depuis le 3 septembre dernier.

En effet, fin aout dernier, sur ordre de l’état, les pharmacies et médecins ont dû remettre leur stocks d’ivermectine et chloroquine…

Le 3/09 dernier, alors que nous étions en « covid free » depuis des mois, le congrès a voté une obligation d’injection expérimentale, le pass vaccinal pour tous y compris les femmes enceintes et les enfants. Un schéma complet pour les soignants au 31/10 au plus tard, pour les autres au 31/12 au plus tard et pour les enfants dés leur rentrée le 7 /10.

Obligation d’injection pour toute personne voulant entrer sur le territoire + quarantaine de 7 jours et une amende de 174000cfp (1458e) est votée pour les « dissidents »

Le 06/09 : Comme par Hasard nous voilà avec des cas… Le 7/09 confinement strict et couvre-feu strict avec autorisations de sorties limitées et contrôles accompagnés de la pièce d’identité amende 15000cfp (125€) si pas en règle lors de contrôle d’identité illégal bref… l’attestation de sortie est devenue un laissez-passer.

Des vaccinodromes ont été montés partout sur le territoire et la pression et la désinformation médiatique et politique est à son comble depuis…

Les parents se voient déchus de leurs droits parentaux, l’accord d’un seul parent pour la vaccination d’un mineur à partir de 12 ans, et pas d’autorisation parentale nécessaire pour un mineur à partir de 16 ans!!!

15/09 est accordée par le haut commissaire, une manifestation le 17/09 contre l’obligation d’injection, contre le pass vaccinal et pour l’autorisation des traitements autres … autorisation du gouvernement local et des renseignements généraux… ça sent le piège à plein nez

16/09 Le haut commissaire repousse la manifestation au 20/09

17/09 Le haut commissaire interdit finalement la manifestation et interdit de manifester tout court

Le 20/09 les citoyens décident d’une manifestation silencieuse via des banderoles disposées un peu partout dans la ville, la police nationale arrache les banderoles et se justifie par un arrêté qui aurait été pris par le haut commissaire d’interdire cette manière de s’exprimer aussi… Les gens apeurés par les diverses menaces cèdent… Mais il s’avère que cet arrêté-là n’existe pas ! La Gestapo !

L’association EPLP a déposé un recourt en urgence pour faire lever l’obligation, d’injection, egalement enlever le pass vaccinal, demander a ce que les traitements invermictine et chloroquine soient autorisés, exigé que les données de pharmaco vigilance locale soient accéssibles (oui parce que cal fait 2 ans que nous les demandons ! ) Le jugement est prévu pour le 7/10 , ne nous reste plus qu’a prier que le juge ne soit pas lui aussi corrompu !

Ici tout va plus vite et plus fort que partout ailleurs dans les autres territoires d’outre-mer ou « ils » ont tentés d’imposer leur plan machiavélique, mais ou ils ont été renvoyé dans les cordes, même en Polynésie Française ou l’obligation a été rejetée par la justice, les pressions continuent,

Ici nous sommes leur dernière chance d’y arriver pour ensuite imposer l’horreur a tous les Français !

Mais nous ne sommes que 270 000 sur tout l’archipel, et nous sommes incarcérés, isolés, privé d’expression, nous avons besoin d’aide à faire savoir ce qu’il se passe, parce que nous avons besoin de soutien que tous les Français se tiennent avec nous…

Je vous transmets ci-dessous :
  • le lien du site gouvernemental local : https://gouv.nc/vaccination
  • l’ordre de retrait des traitements ivermectine et chloroquine
  • la note de service du Centre hospitalier a ses soignants
  • l’arrêté du congrès concernant l’obligation d’injection
  • les doc de soi-disant consentement « éclairé » concernant les mineurs afin que vous jugiez par vous-même de leur perversité ».
Et enfin voici une vidéo témoignage d’un des nôtres… Il faut savoir qu’à ce jour et depuis deux ans, nous exigeons les chiffres de pharmacovigilance locaux en vain…

Les vaccinodromes sont en majeure partie remplis par la communauté kanak qui manque de véritable information du fait qu’elle ne dispose pas d’ordinateur et d’abonnement internet à cause du cout très élevé de ces équipements ici, ne leur reste que de la télé et les radios avec leur propagande à tour de bras.

Aidez-nous, je vous en conjure, à faire savoir le génocide qui se passe chez nous au sein même de l’hôpital avec le fric des impôts de tous les Français.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page