LE VACCIN EST LA PANDEMIE - LE COVID-19 EST LA DIVERSION - LES DEUX SONT UN MOYEN...

Le danger de l’oxyde de graphène

01/07/2021 → 47Mo
Extrait de l’info en questions #55 avec Florian Gomet
07/07/2021 → 140Mo
Réalisé par La quinta Columna
Autres liens de vidéos espagnoles sous-titrées en anglais :

C’est évident et scientifique !

L’oxyde de Graphene est toxique et génère des thromboses, entraîne la coagulation du sang, altère le système immunitaire, et diminue la réserve de Glutathion, si on augmente la quantité d’oxyde de Graphene par toute forme d’administration, cela entraîne également la chute du système immunitaire.

Ce qui nous arrive aujourd’hui est du bio terrorisme organisé avec la complicité des gouvernements contre la population mondiale, en produisant le plus grand crime contre l’humanité.

C’est pour cela qu’il est absolument nécessaire, que ces informations soient diffusées le plus possible auprès des médecins, des infirmiers, des services de santé, des médias, ainsi qu’à toute personne ayant le besoin ou le courage de remettre en cause certaines croyances populaires.


IMPORTANT :
  • La N-acétylcystéine (NAC) et le glutathion peuvent être un complément efficace dans le traitement contre le pseudo-COVID-19, car ils sont essentiels pour lutter contre le stress oxydatif. La NAC diminue également la coagulation sanguine anormale qui a été observée dans de nombreux cas. Le glutathion est entre autre présent dans des asperges, des avocats, des noix, des framboises, des champignons, des poissons et des viandes. Par ailleurs, plus l’alimentation est riche en antioxydants et pauvre en aliments générateurs de radicaux libres (graisses trans notamment), plus le stock interne de glutathion sera préservé.
  • Le thé aux aiguilles de pin est l’un des antioxydants les plus puissants qui soient et est connu pour traiter le cancer, les inflammations, le stress et la dépression, la douleur et les infections respiratoires. Peut-être une piste à suivre ?
    Le thé de pin tue également les parasites, en offrant ce breuvage à nos politiciens favoris, nous pourrions renforcer notre gouvernement … 😉
  • L’exercice peut prévenir ou au moins réduire la gravité du syndrome de détresse respiratoire aiguë qui affecte entre 3% et 17% des patients atteints de la pseudo-maladie COVID-19.
    Des chercheurs ont identifié une enzyme antioxydante endogène connu sous le nom de superoxyde dismutase extracellulaire (EcSOD). Cette découverte ouvre une nouvelle option thérapeutique contre les complications respiratoires possibles associées à COVID-19 : il s’agit donc d’un antioxydant qui « chasse » les radicaux libres nocifs, protège nos tissus et prévient ainsi le développement de maladies. Nos muscles fabriquent naturellement EcSOD, et le diffusent via la circulation mais sa production est favorisée et augmentée par l’exercice cardiovasculaire.
  • Les enfants et les athlètes ont beaucoup de glutathion, à partir de 65 ans, ce taux chute de façon spectaculaire. C’est pourquoi ce sont surtout les personnes âgées qui sont mortes, les enfants et les sportifs ayant été totalement épargnés.
  • D’autres pistes sont à prendre sérieusement en compte, faites vos propres recherches pour votre plus grand bien…

l’oxyde de graphène

se trouve dans les masques, dans les bandes de test, dans tous les vaccins C. Il crée des thromboses, des caillots sanguins, l’infection pulmonaire bactérienne, perturbe le système immunitaire, déclenche une tempête de cytokine, apporte un goût métallique dans la bouche (après les tests C), provoque une inflammation des muqueuses, produit une perte du sens du goût et de l’odorat, il est magnétique (surtout sur le lieu de vaccination). Donc l’oxyde de graphène est le seul déclencheur de tous ces symptômes du COVID, on comprend mieux pourquoi il entraîne l’inflammation des muqueuses par voie d’inhalation, la perte de goût, la perte d’odorat… Ce n’est pas un VIRUS, mais un agent de guerre chimique. Il bloque la détoxification du corps par le glutathion et est déclenchable par la 5G. Déjà inclus comme adjuvant dans les vaccins contre la grippe en 2019, il surmonte la barrière hémato-encéphalique (qui protège le cerveau des agents pathogènes, des toxines et des hormones circulant dans le sang).

Le COVID19 n’est pas vraiment un virus mais une altération physico-chimique télécommandée par certaines bandes de fréquences pour un empoisonnement chimique ! Lors du déclenchement de la 5G, les gents mourront en grand nombre par une soi-disant pandémie !

WUHAN était le premier projet 5G au monde et a coïncidé avec la prétendue “épidémie Corona”.
C’est donc une attaque terroriste chimique sur la population !!!
Avec l’introduction successive de la technologie 5G dans le monde entier, de nombreuses autres personnes vont mourir. Par conséquent, des réinoculations régulières sont nécessaires pour maintenir la concentration d’oxyde de graphène nocif à un niveau élevé. Vous comprenez maintenant pourquoi de nouvelles variantes de mutation apparaissent en permanence et c’est pourquoi les gouvernements prolongeront l’injection de graphène afin d’atteindre leur résultat, véritablement morbide…

Source : Canal Telegram t.me/GrapheneAgenda


Les anciens et nouveaux vaccins anti-grippe contiennent des nanoparticules d’oxyde de graphène et les vaccins anti-COVID soi-disant intranasaux qu’ils préparent contiennent également d’énormes doses de nanoparticules d’oxyde de graphène. Si la dose d’oxyde de graphène est augmentée par n’importe quelle voie d’administration, cela provoque l’effondrement du système immunitaire et la tempête de cytokines qui s’ensuit.

L’oxyde de graphène accumulé dans les poumons génère des pneumonies bilatérales par dissémination uniforme dans le tractus alvéolaire pulmonaire. L’oxyde de graphène provoque un goût métallique. Peut-être que cela commence à avoir du sens pour vous maintenant. L’oxyde de graphène inhalé provoque une inflammation des muqueuses et donc une perte du goût et une perte partielle ou totale de l’odorat.

L’oxyde de graphène acquiert de puissantes propriétés magnétiques à l’intérieur de l’organisme. C’est l’explication du phénomène magnétique que des milliards de personnes dans le monde ont déjà connu après diverses voies d’administration de ce produit. Parmi eux le vaccin.

En bref, l’oxyde de graphène est le supposé SRAS-CoV-2, le supposé nouveau coronavirus provoqué avant la maladie appelée COVID-19. Par conséquent, il n’y a jamais eu de véritable isolement et purification d’un nouveau coronavirus, comme l’ont reconnu la plupart des institutions de santé au plus haut niveau et dans différents pays lorsqu’elles ont été interrogées à ce sujet. La maladie du COVID-19 est le résultat de l’introduction d’oxyde de graphène par différentes voies d’administration.

L’oxyde de graphène est extrêmement puissant et fort en aérosols, tout comme le prétendu SARS-CoV-2. Comme tout matériau, l’oxyde de graphène possède ce que nous appelons une “bande d’absorption électronique”. Cela signifie une certaine fréquence au-dessus de laquelle le matériau est excité et s’oxyde très rapidement, rompant ainsi l’équilibre avec la prolifération dans l’organisme du toxique contre nos réserves naturelles de glutathion antioxydant. C’est précisément cette bande de fréquence qui est émise dans les nouvelles largeurs de bande d’émission de la nouvelle technologie sans fil 5G. C’est pourquoi le déploiement de ces antennes ne s’est jamais arrêté pendant la pandémie.

Avec les essais ultérieurs de la technologie 5G dans différentes parties du monde, la maladie COVID-19 s’est développée en interaction avec les champs électromagnétiques externes et l’oxyde de graphène maintenant dans leur corps. Rappelez-vous que tout a commencé à Wuhan, et c’était la première ville échantillon pilote dans le monde à faire l’essai de la technologie 5G à la fin de novembre 2019. C’est une coïncidence dans l’espace et dans le temps.

Les versions pangolin et soupe aux chauves-souris étaient tout simplement des éléments distrayants. Le but de l’introduction de l’oxyde de graphène est encore plus obscur que vous ne l’imaginez. Par conséquent, il vous suffit amplement d’assimiler ces informations et de « réinitialiser » les connaissances que vous aviez de la maladie jusqu’à présent auprès des plus hautes institutions gouvernementales disant à la population de se protéger et même de la forcer avec ce qui la rendra potentiellement malade, la maladie elle-même. Logiquement, maintenant que l’on sait que la cause ou l’agent étiologique de la maladie est précisément un toxique chimique et non un agent biologique, on sait comment l’atténuer : en augmentant les taux de glutathion. Le glutathion est un antioxydant naturel que nous possédons dans les réserves de l’organisme.

Quelques détails vous aideront à mieux comprendre tout ce qui a été rapporté dans les médias. Le glutathion est extrêmement élevé chez les enfants. Par conséquent, la maladie n’a pratiquement aucun impact sur la population infantile. Le glutathion chute considérablement après 65 ans. Par conséquent, le COVID-19 est particulièrement répandu dans la population agée. Le glutathion est présent à des niveaux très élevés dans la population sportive intensive. C’est pourquoi seulement 0,22 % des athlètes avaient la maladie.

Vous comprendrez maintenant pourquoi d’innombrables études en pratique ont montré qu’un traitement à la N-acétylcystéine (qui est un précurseur du glutathion dans l’organisme), ou au glutathion administré directement, guérissait très rapidement la maladie COVID-19 chez les patients. Clair et simple parce que les niveaux de glutathion ont été augmentés pour faire face au toxique administré appelé oxyde de graphène.

La découverte faite ici par La Quinta Columna est une attaque à part entière du bioterrorisme d’État, ou du moins avec la complicité des gouvernements envers l’ensemble de la population mondiale, constituant désormais des crimes contre l’humanité.

Il est donc absolument essentiel et vital que vous mettiez cette information à la disposition de votre communauté médicale. Médecins généralistes, services de soins et de santé en général, mais aussi médias et presse locaux et régionaux, ainsi que tout votre environnement. La Quinta Columna estime que des dizaines de milliers de personnes mourront chaque jour. Rien que dans notre pays, lorsqu’ils procèdent à la nouvelle et prochaine mise en marche technologique de la 5G.

Gardant à l’esprit que maintenant ce ne sont pas seulement les personnes âgées dans les maisons de retraite qui sont vaccinées avec ce vaccin contre la grippe avec de l’oxyde de graphène, mais, comme vous le savez, une grande partie de la population a été vaccinée, ou graphénée, avec des doses progressives d’oxyde de graphène.

Le corps a une capacité naturelle à éliminer ce toxique, c’est pourquoi nous vous proposons jusqu’à une troisième dose par an pendant toutes les années pour garder le graphène dans votre corps.

Nous avons des preuves de ce qui a été manifesté ici. Pendant que la justice essaie d’agir, les gens continueront d’être poussés d’une falaise sans fond. Si vous lisez ces lignes, vous comprendrez que vous avez été totalement et naïvement trompé depuis plus d’un an par les plus hautes institutions. Ce n’est que maintenant que vous comprendrez toutes les incongruités que vous avez observées au journal télévisé.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page