Ils ne pourront plus sortir dans la rue !

Appel aux forces de l’ordre – Valérie Bugault

01/08/2021 → 28Mo
Le site de Valérie Bugault :

Après 20 ans de recherches et de travaux comme analyste de géopolitique juridique, j’ai créé ce site pour mettre à votre disposition l’intégralité de ces travaux sous forme d’articles et de vidéos.

Le temps n’est plus au constat mais à la reconstruction. C’est pourquoi vous trouverez une description complète et non exhaustive de la REFORME DES INSTITUTIONS que ces 20 années m’ont permis de modéliser.

La page d’accueil vous présente un extrait des différentes parties que vous pouvez consulter en naviguant sur les pages du site. Merci pour votre visite. N’oubliez pas de partager.

Si, au cours d’une manifestation, vous constatez des gens prêts à prendre d’assaut un bâtiment public ou des forces de l’ordre : arrêtez-les ! Il s’agira d’un coup monté, d’un faux drapeau organisé par la mafia au pouvoir, afin de justifier la dictature militaire. Danger — BUGAULT Valérie (@BugaultV) August 6, 2021

et puisqu’on parle des gardiens de la paix, rappelons-nous de ce message du 01/09/2020 :

»Cher Gardien de la Paix, loin de moi l’idée de te demander de désobéir car je ne veux pas offrir aux marionnettistes la joie de me mettre en porte-à-faux vis-à-vis de la loi. Ces mots ont pour objectif de te rappeler que c’est l’humain qui porte la tenue et pas le contraire. Ces mots ont pour objectif de faire appel à ton cœur, à la raison et à l’amour que tu as en toi. Rappelle-toi de ces mots quand tu seras confronté au choix inévitable car ce moment est proche.

Mais avant de finir, j’ai une révélation à te faire: Que tu me crois ou pas, cela n’aura aucun impact face à l’avenir inévitable. Une tempête d’une violence inimaginable est en cours. Cette tempête est là pour virer définitivement le nuage noir au-dessus de nos têtes. Une révolution est en train d’avoir lieu au moment où j’écris ces mots. Les marionnettistes vont tomber. Cela a déjà commencé aux États-Unis et va se propager dans le reste du monde dans les mois à venir. Pour te donner une idée et t’aider avec ton choix, imagine que tu es Gardien de la Paix en septembre 1943. Qu’aurais-tu fait à l’époque ?

Je voudrais insister sur une chose qui me paraît tout à fait essentielle et dont tous les Français, en particulier les Forces de l’Ordre, doivent être conscients.

Aujourd’hui tout ce qui relève des décisions stratégiques, au niveau de la communication, de la politique, de la santé publique (c’est-à-dire tout ce qui concerne la stratégie sanitaire) et des opérations militaires a échappé aux Forces françaises. Ce contrôle, typique des périodes de guerres, s’accompagne d’une propagande de guerre non déguisée. Ce contrôle prend aujourd’hui la forme, vaguement crédible, du Conseil de Défense ; il est, en réalité, sous-tendu par toute l’infrastructure bancaro-militaro-industrielle globaliste issue de la domination hégémonique de la City of London.
Nous sommes, en réalité tombés sous un contrôle globaliste total. Ce contrôle prend plusieurs formes mais on peut considérer, d’une manière générale, qu’il relève des armées secrètes de l’OTAN, c’est-à-dire d’une organisation qui s’est développée en parallèle de l’OTAN officiel ; organisation qui a été, dès le début, totalement déconnecté des forces légitimistes officielles des États. Ces forces armées secrètes, qui forment des mercenaires à tour de bras, tant illégales qu’illégitimes sont au service exclusif des forces globalistes, c’est-à-dire plus précisément, des multinationales et des banques apatrides, en un mot, au service du Nouvel Ordre Mondial. Ces forces-là sont en phase de prendre bientôt le contrôle officiel, apparent, de nos États sous la forme d’une terrible dictature. Les Forces de l’ordre françaises, qu’elles soient militaires ou civiles, doivent vraiment être conscientes que leur mission a été détournée au profit de cette mafia internationale qui ne veut de bien, ni aux populations, ni aux États, ni aux structures politiques officielles.

La chose qu’il est importante de comprendre également est que la Vème République est morte depuis très longtemps. Nous ne sommes déjà plus en Vème République en raison des multiples réformes de la Constitution qui ont eu lieu ces dernières décennies. La Constitution d’aujourd’hui n’a strictement rien à voir avec celle de 1958 et encore moins avec celle de 1962, issue de la réforme démocratique voulue instaurée par le Général de Gaulle pour l’élection du chef de l’État. Aussi, il ne s’agit plus de changer de numéro de République. Si nous volons arriver à un État politique sain dans lequel les populations sont parties prenantes il faut changer de Régime Politique, c’est-à-dire qu’il faut reformuler l’organisation politique de l’État. C’est ce que j’ai proposé de faire dans ma réforme des institutions, laquelle part du principe que chaque citoyen, chaque individu, chaque personne vivant sur le territoire récupère une part politique de l’organisation totale sous la forme des groupements d’intérêts. On en parlera, si vous le souhaitez, ultérieurement.

J’espère que mon message sera bien compris et qu’il va bien passer auprès des Forces de l’ordre, parce que ce sont vous, les Forces de l’Ordre, qui pourrez faire basculer l’Histoire de France dans le sens de « la France » ou dans le sens du démantèlement total assorti d’une mise en esclavage des feu français. Étant entendu qu’au niveau géopolitique nous sommes d’ores et déjà en voie de démantèlement : car en effet, toutes les grandes puissances sont en train de manger la laine sur notre dos. Les Français vont être endettés pour les cent prochaines années, et cet appauvrissement – un malheur n’allant jamais seul – sera accompagné d’un démantèlement du territoire français. Vous le savez, la loi qui prévaut en période de rupture civilisationnelle est la loi du plus fort ; malheur aux vaincus ! Je vous remercie pour votre écoute et vous souhaite beaucoup de courage pour la suite des évènements.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page