LE VACCIN EST LA PANDEMIE - LE COVID-19 EST LA DIVERSION - LES DEUX SONT UN MOYEN...

Darwin – Le mensonge de l’évolution

Spécialisé dans l’ archéologie pré-diluvienne, le Dr Zillmer nous emmène dans une enquête aux quatre coins du monde pour nous montrer que les archéologues classiques ont toujours triché, en laissant de côté les découvertes ” bizarres ” qui ne collaient pas à la chronologie darwinienne ! Comment en effet expliquer la présence d’outils humains dans des strates aussi vieilles que celles du dernier Âge glaciaire ? Pourquoi l’Antarctique n’était-il pas recouvert de glace auparavant ? Et surtout comment expliquer que les côtes de l’Antarctique figurent sur les cartes maritimes anciennes, comme si elles n’avaient jamais été recouvertes de glace ? Comment expliquer aussi ce sceau sumérien, vieux de 4 5 00 ans, qui montre l’emplacement de toutes les planètes du système solaire alors qu’à l’époque on ne pouvait même pas les distinguer à l’œil nu ? Et comment justifier les traces de pas humains à côté de celles d’un dinosaure, découvertes par centaines dans les plaines texanes de la Paluxy River et ailleurs dans le monde ? A toutes ces questions qui embarrassent la science politiquement correcte d’aujourd’hui, et à bien d’autres, ce livre répond de manière extraordinaire en mettent en pièces la théorie de Darwin. Car le Dr Zillmer a été forcé de le reconnaître grâce à toutes les découvertes ” bizarres” du XX” et XXIe siècles : la théorie de Darwin ne tient pas… Le Dr Hans-Joachim Zillmer est paléontologue-géologue de réputation mondiale, et membre de l’Académie des Sciences de New York. …

Le Dr Hans-Joachim Zillmer prouve que le monde académique, piégé par les dernières découvertes scientifiques, veut maintenir à tout prix la théorie de l’évolution, car autrement tous les manuels scolaires seraient non seulement à réécrire, mais les forceraient aussi à reconnaître que d’autres civilisations ont vécu avant nous, et qu’elles ont toutes été décimées par des catastrophes régulières. Dans Darwin : le mensonge de l’Evolution, le Dr Zillmer montre que les scientifiques ont : 1) ouvertement triché au cours de ces 50 dernières années pour maintenir le public dans l’ignorance des nouvelles découvertes archéologiques allant contre la thèse de l’évolution ; 2) qu’ils n’ont pas hésité à fabriquer des fausses preuves darwiniennes (au point que certains ont même été traduits en justice comme faussaires) 3) qu’ils se servent de procédés bien peu scientifiques dès qu’il s’agit de garantir, par tous les moyens, la véracité de la thèse darwinienne qui s’étiole pourtant chaque jour.

La raison ? L’effondrement de la théorie de l’évolution remettrait en cause la totalité de la pensée et de la philosophie actuelles, et focaliserait trop sur les divers cataclysmes qui ont bouleversé notre planète à plusieurs reprises ce qui explique pourquoi on retrouve des outils, des métaux, des os et des traces de pas et de mains qui ne coïncident pas avec la chronologie darwinienne.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page