Ils ne pourront plus sortir dans la rue !

Le droit du travail face aux obligations sanitaires

Jean-Jacques Crèvecœur œuvre depuis plus de quarante ans pour la promotion et le respect de l’intégrité, de l’autonomie et de la liberté humaine, sur les plans physiques, psychologiques et spirituels.

Nous n’aurons de cesse de le remercier pour cette humanité qu’il tente de défendre à un prix que peu de gents ne peuvent égaler… Partagez, partagez, partagez SVP…

Gardez le contact :
Emission hebdomadaire :


14/09/2021 – 1.4Go
Conversation du Lundi – CDL105Connaître nos droits fondamentaux TENIR-2

INFOS ▼

Depuis le 6 septembre 2021, les conversations du lundi ont inauguré une nouvelle série de rencontres orientées davantage vers la recherche de solutions et l’entraide. Mon objectif, c’est de vous aider à trouver les attitudes intérieures et les comportements extérieurs qui vous permettront de vivre le moins mal possible cette crise qui nous est imposée actuellement. Mon but, c’est de vous aider à tenir bon et à ne rien céder, malgré les pressions sociales, médiatiques et gouvernementales.

À noter que chaque conversation renvoie à un groupe de recherche, de partage et d’entraide sur Solidarita, selon des modalités que je précise sur cette plateforme. Le groupe de cette semaine s’intitule « CDL105 – Droit du travail et COVID ». Dans ce groupe, vous êtes invités à NE PARTAGER QUE des informations qui ont un lien direct avec la thématique de la semaine, c’est-à-dire, ce que le droit du travail vous permet de refuser face à l’imposition des tests PCR, du pass sanitaire et du vaccin. RIEN D’AUTRE ! D’ailleurs, toute publication qui traite d’un autre sujet sera supprimée immédiatement, pour que ce groupe soit le plus aidant et le plus pratique pour toute personne qui cherche à mieux connaître ses droits.

Dans le deuxième numéro de cette série que j’ai intitulée « TENIR », j’aborde la question qui préoccupe énormément de personnes : vais-je être obligé(e) d’accepter la vaccination pour garder mon travail ? C’est là qu’un minutieux examen du droit du travail, en lien avec le code de Nuremberg, le traité d’Helsinki et les constitutions vous permettra de constater que ceux qui veulent vous imposer cela sont totalement dans l’illégalité. Avec la connaissance de vos droits, le tout est de ne pas vous laisser intimider, de ne rien céder et de vous préparer à des actions où c’est vous qui menacerez ces criminels hors-la-loi.

Je compte sur vous pour rejoindre le groupe sur Solidarita et pour partager cette vidéo le plus largement possible. Je compte sur vous également pour investir du temps pour rechercher les meilleures informations juridiques et pour les mettre à la disposition des membres du groupe.
06/09/2021 – 1Go
Conversation du Lundi – CDL104Connaître nos droits fondamentaux TENIR-1

INFOS ▼

À partir de ce 6 septembre 2021, les conversations du lundi inaugurent une nouvelle série de rencontres orientées davantage vers la recherche de solutions et l’entraide. Mon objectif, c’est de vous aider à trouver les attitudes intérieures et les comportements extérieurs qui vous permettront de vivre le moins mal possible cette crise qui nous est imposée actuellement. Mon but, c’est de vous aider à tenir bon et à ne rien céder, malgré les pressions sociales, médiatiques et gouvernementales.

À noter que chaque conversation renverra à un groupe de recherche, de partage et d’entraide sur Solidarita, selon des modalités que je précise sur cette plateforme. Le groupe de cette semaine s’intitule « CDL104 – Droits fondamentaux ». Dans ce groupe, vous êtes invités à NE PARTAGER QUE des informations qui ont un lien direct avec la thématique de la semaine, c’est-à-dire, nos droits fondamentaux. RIEN D’AUTRE ! D’ailleurs, toute publication qui traite d’un autre sujet sera supprimée immédiatement, pour que ce groupe soit le plus aidant et le plus pratique pour toute personne qui cherche à mieux connaître ses droits.

Dans le premier numéro de cette série que j’ai intitulée « TENIR », j’aborde la question clé sur laquelle tout repose : la connaissance de nos droits. Je suis intimement convaincu que si cette minuscule minorité de psychopathes milliardaires a autant de pouvoir, c’est tout simplement parce que la plupart d’entre nous ignore ses droits les plus fondamentaux. C’est la raison pour laquelle il devient urgent de réapprendre (ou d’apprendre) comment nous pouvons répondre face à un policier, à un vigile à l’entrée d’un commerce, à un service hospitalier, à un directeur d’école de nos enfants…

Je compte sur vous pour rejoindre le groupe sur Solidarita et pour partager cette vidéo le plus largement possible. Je compte sur vous également pour investir du temps pour rechercher les meilleures informations juridiques et pour les mettre à la disposition des membres du groupe.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page