• Je ne prépare pas un changement, “Je suis le changement…”
  • Il n’y aura pas de nouvel ordre mondial !
  • Un choix imposé n’est certainement pas le meilleur
  • Obéir c’est collaborer, tolérer c’est accepter, endurer c’est consentir
  • Pour ceux qui ont encore des doutes : débarrassez-vous de vos téléviseurs !
  • Les enfants de Dieu ne sont pas à vendre !
  • Une zone de confort persistante entraine une certaine dépendance
  • Vous êtes reprogrammés malgré vous
  • Chacun est maître de son libre arbitre
  • Orientez votre futur dans ce présent car cette ligne de temps n’est pas figée
  • Ils ne sont pas ce que l’on peux imaginer, ils sont bien pires…
  • Ne suivez pas naïvement des règles néfastes
  • Le vaccin est la pandémie, le Covid-19 est la diversion, les deux sont un moyen
  • Sortez de la paraisse intellectuelle
  • Développez votre courage, soyez vous-même et ayez confiance en vous

La douzieme planete

La surprenante et véritable Première Chronique de la Terre
Selon notre façon de compter le temps, nous venons de franchir le cap d’un millénaire et les ouvrages de Zecharia Sitchin se démarquent comme des balises lumineuses qui surgissent des sables du Temps pour révéler les réponses à nos questions immémoriales. Sommes-nous seuls en ce monde ? Comment nous sommes-nous retrouvés ici ? Pourquoi sommes-nous mortels ? Que nous réserve l’avenir ? Quelle destinée nous est réservée ?
Dans La douzième Planète, l’auteur fait plus qu’intriguer le lecteur par ses interrogations ; il lui apporte des réponses éblouissantes, époustouflantes autant que convaincantes. Il met en lumière des textes qui furent gravés sur des tablettes d’argile voilà plusieurs millénaires par les Sumériens, les Babyloniens et les Assyriens. Sitchin les aborde, non pas comme des récits mythologiques, mais comme des archives de ce qui survint sur Terre.
Fort de plus de cent illustrations d’artefacts que mirent à jour des archéologues, il prouve la présence dans notre système solaire d’une douzième planète à partir de laquelle les Anunnakis (” Ceux qui des cieux vinrent sur Terre “) se rendirent ici pour édifier, au fil du Temps, nos civilisations.
Par son analyse factuelle du passé, Sitchin indique la voie qu’empruntera l’humanité dans l’avenir car, ainsi que l’affirment d’anciens écrits sacrés, ” … les premières choses sont les dernières “. En cela, nos origines sont garantes de notre avenir.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page