• Orientez votre futur dans ce présent car cette ligne de temps n’est pas figée
  • Je ne prépare pas un changement, “Je suis le changement…”
  • Une zone de confort persistante entraine une certaine dépendance
  • Le vaccin est la pandémie, le Covid-19 est la diversion, les deux sont un moyen
  • Sound of Freedom !
  • Ne suivez pas naïvement des règles néfastes
  • Sortez de la paraisse intellectuelle
  • Vous êtes reprogrammés malgré vous
  • Ils ne sont pas ce que l’on peux imaginer, ils sont bien pires…
  • Développez votre courage, soyez vous-même et ayez confiance en vous
  • Il n’y aura pas de nouvel ordre mondial !
  • Pour ceux qui ont encore des doutes : débarrassez-vous de vos téléviseurs !
  • Chacun est maître de son libre arbitre
  • Un choix imposé n’est certainement pas le meilleur
  • Obéir c’est collaborer, tolérer c’est accepter, endurer c’est consentir

Théorie de la dictature

Il est admis que 1984 et La Ferme des animaux d’Orwell permettent de penser les dictatures du XXe siècle. Je pose l’hypothèse qu’ils permettent également de concevoir les dictatures de toujours. Comment instaurer aujourd’hui une dictature d’un type nouveau ? J’ai pour ce faire dégagé sept pistes : détruire la liberté ; appauvrir la langue ; abolir la vérité ; supprimer l’histoire ; nier la nature ; propager la haine ; aspirer à l’Empire. Chacun de ces temps est composé de moments particuliers. Pour détruire la liberté, il faut : assurer une surveillance perpétuelle ; ruiner la vie personnelle ; supprimer la solitude ; se réjouir des fêtes obligatoires ; uniformiser l’opinion ; dénoncer le crime par la pensée.
Pour appauvrir la langue, il faut : pratiquer une langue nouvelle ; utiliser le double langage ; détruire des mots ; oraliser la langue ; parler une langue unique ; supprimer les classiques.
Pour abolir la vérité, il faut : enseigner l’idéologie ; instrumentaliser la presse ; propager de fausses nouvelles ; produire le réel. Pour supprimer l’histoire, il faut : effacer le passé ; réécrire l’histoire ; inventer la mémoire ; détruire les livres ; industrialiser la littérature. Pour nier la nature, il faut : détruire la pulsion de vie ; organiser la frustration sexuelle ; hygiéniser la vie ; procréer médicalement. Pour propager la haine, il faut : se créer un ennemi ; fomenter des guerres ; psychiatriser la pensée critique ; achever le dernier homme. Pour aspirer à l’Empire, il faut : formater les enfants ; administrer l’opposition ; gouverner avec les élites ; asservir grâce au progrès ; dissimuler le pouvoir. Qui dira que nous n’y sommes pas ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page